MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE

        La méditation de pleine conscience nous demande de focaliser notre attention sur l'instant présent. Il suffit pour cela d'être attentif à ce que nous ressentons sur le moment, sans jugement ni attente particulière, juste d'être relié à ce qui se vit dans l'ici et maintenant.

       Confortablement assis, les pieds bien posés au sol, le dos est droit sans raideur, les mains reposent sur les cuisses ou les genoux. Les yeux sont de préférence fermés. S'ils sont ouverts ou entrouverts, le regard porte sur le sol devant soi, sans rien fixer précisément. Dans cette posture assise, nous sommes attentifs à ce que nous vivons au niveau physique et mental, observateurs de nos pensées et de nos sensations sans nous laisser distraire ou emporter par celles-ci. Notre attention est intentionnellement centrée sur la respiration et les sensations corporelles, nous sommes dans l'acceptation de ce qui vient, sans analyse,

sans jugement de valeur.


La pleine conscience est la qualité de conscience qui émerge lorsque l'on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent.

C' est l'attention portée à l'expérience vécue et éprouvée,sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c'est bien ou mal, désirable ou non), sans attente ( on ne cherche pas quelque chose de précis).   Christophe ANDRÉ


 

 

                           SUIVRE SA RESPIRATION

 

Texte et vidéo YouTube d'une méditation reprise du livre Méditer jour après jour de Christophe ANDRÉ 

Doucement, après avoir adopté une position confortable et fermé les yeux, 

je vais prendre conscience de mon souffle............ conscience des mouvements de ma respiration

inspiration      expiration    (pause 30 secondes)

 

Je laisse mon souffle aller et venir, je me contente de l'observer et l'accompagner......... de lui laisser toute la place,  tout l'espace......

J'observe comment mon thorax et mon ventre vont et viennent sous l'effet de la respiration    (pause)

 

j'observe le mouvement de l'air qui entre dans mon corps et qui sort de mon corps.......

je ressens le passage de cet air dans mon nez, ma gorge, le début de mes bronches peut-être....... j'observe la différence de température entre l'air que j'inspire et celui que j'expire    (pause)

 

Au moment où j'inspire je peux imaginer que l'air entre dans mon corps tout entier y parcours alors mon torse, mes bras, mes jambes..... et au moment où j'expire je peux imaginer que l'air sort de tout mon corps, de mes jambes, mes bras, mon torse..... 

 

J'observe le mouvement de l'air dans mon corps au gré des mouvements de mon souffle...... je ressens tout mon corps qui respire  (pause)

 

Je ne cherche pas à respirer de telle ou telle façon, cela peut être utile ou nécessaire de ralentir ma respiration par exemple, mais lors de la pleine conscience, je laisse juste mon souffle exister comme il le veut..... mon corps respirer comme il le veut.....

je permets à mon souffle d'être mon souffle comme il le veut, comme il l'entend......    je laisse faire, je lâche prise   (pause)

 

 

Si mes pensées m' emportent loin de l'exercice, si mon mental me joue des tours, je ne m'en veux pas, je ne me le reproche pas, c'est un phénomène normal.....  Nous avons tous cette difficulté..... Alors, lorsque je prend conscience que je ne suis plus dans mon souffle mais ailleurs dans mes pensées, lorsque je m'en aperçois je souris et je reviens à mon souffle.....

je repars dans mes pensées?... Doucement je reviens à mes respirations....  10 fois....  cent fois....  mille fois

 

Au travers de tous ces allers retours entre mon souffle et mes pensées je suis exactement au cœur de la pratique de la pleine conscience (pause)

 

Et je continue d'amener ma conscience sur chaque respiration....   l'une après l'autre .....

la plus importante est celle qui a lieu maintenant.... je lâche le passé et le respiration d'avant..... je lâche le futur et la respiration d'après..... Je suis juste dans le présent, dans celle-ci... puis celle-ci... puis celle-ci                respiration après respiration (pause)

 

 

Tout à l'heure, lorsque la cloche retentira, je quitterai doucement l'exercice....et en quittant l'exercice je ne quitterai pas mon souffle.... j'y reviendrai dans la journée  par moment....  régulièrement, au sein même de mes activités ....je prendrai le temps de respirer..... je prendrai le temps d'exister.