MÉDITATION ZEN

 

 En japonais Zen signifie méditation, sa pratique en position assise, Zazen, se traduit par méditation assise. Cette méthode de méditation, bien que liée au bouddhisme, peut aisément être pratiquée dans un esprit laïc, sans adhérer à un quelconque courant religieux ou philosophique. 

Il n'y pas de but à atteindre dans la méditation Zen, rien à réussir, juste être dans l'ici et maintenant.

 

Habituellement les méditants s'assoient dans la position du lotus ou du demi-lotus, sur un coussin posé sur le sol ou bien se servent d'un petit banc. Si vous manquez de souplesse vous pouvez vous asseoir sur une chaise, sans vous appuyez contre le dossier, le dos droit, les pieds bien posés à plat sur le sol.


 Votre posture nécessite d'être suffisamment confortable pour ne pas générer de tensions, ni trop rigide, ni trop relâchée afin de faciliter la concentration.

 

La colonne vertébrale doit être bien droite, le menton légèrement rentré, les épaules relâchées. Les yeux mi-clos laissent le regard se poser sur le sol à un mètre devant soi, sans vraiment fixer un point précis.

 


La main gauche se place sur la main droite, paume vers le haut, les pouces alignés à l'horizontale. Les mains se posent sur les cuisses, appuyées contre le ventre.

 Vous vous concentrez sur votre respiration, sur votre posture. Votre rythme respiratoire est calme, votre respiration abdominale, vos expirations longues, profondes, silencieuses. Votre bouche est fermée, vous inspirez et expirez par le nez le plus naturellement possible. Portez  votre attention sur les mouvements de votre ventre, sur vos expirations. La séance peut maintenant commencer.


"L'essentiel est d'avoir le dos droit, de se concentrer sur sa respiration et d'abandonner toute pensée y compris celle de vouloir abandonner toute pensée."

Lorsque vous vous apercevez que vous n'êtes plus dans la séance, que votre esprit vagabonde, ramenez tranquillement  votre conscience sur votre posture, sur votre souffle, les pensées disparaîtront d'elle-même. Pour maintenir votre attention sur votre respiration vous pouvez compter mentalement vos inspirations et expirations jusqu'à que vous arriviez à dix puis recommencer. Si vous perdez le compte, laissez passer la pensée parasite et repartez de zéro. Si vous vous initié à la méditation, pratiquez pendant cinq minutes une ou deux fois par jour pour allonger progressivement la durée de la séance et soyez persévérant!